Beauté: allusion ou illusion?

À l’instar de ce chat, à la fois symbole suprême du “so cut” sur le web et émétique au plus haut point lorsqu’il est avec ses congénères sur un calendrier La Poste, la beauté a ses raisons que la raison ignore.

La beauté est-elle clairement importante ? La beauté physique est certes un atout et peut s’avérer être un handicap si celle-ci est absente chez une personne. Alors que la beauté est censée être subjective, les médias nous façonnent une image préconçue de l’homme et de la femme parfaite.

Le portrait robot de la femme “parfaite” est le suivant : 58 kilos, 1m68, 75C, brune, en minijupe et dont le métier est soit institutrice ou infirmière et qui a un certain goût pour le vin blanc. Certes, ça peut paraître cliché, cette femme semble tout droit sortie de la tête d’un scénariste porno, mais c’est le résultat d’une enquête menée sur 2’000 hommes.

Une petite salope à lunettes en minijupe qu’on peut facilement saouler et souiller. Et l’homme idéal, me direz-vous ? En deux mots, Chris Hemmsworth ? Même si des magazines l’ont plusieurs fois élu “homme le plus sexy de la planète”, est-ce si peu réducteur de décrire la beauté humaine ainsi ? Si Natalie Portman et lui se mettaient à faire des bébés, aurions-nous des dieux parmi les mortels ?

On dit que c’est la beauté intérieure qui compte, mais personne ne sait réellement ce que cela signifie. Comment peut-on la voir ? Et puis comment en juger lors du premier rendez-vous ? La première chose que l’on voit et que l’on peut juger lors d’une rencontre, c’est le physique. Alors le physique est tout aussi important que l’esprit, voire même plus, car c’est lui qui va donner envie d’en savoir plus sur la personne. Un sourire, un regard, une paire de fesses ou de seins sont autant d’arguments que la bonté, l’humour et la générosité. Et si cela déplaît à certains, c’est qu’elles n’ont probablement pas compris le véritable sens de la chose, et j’en suis navré pour elles. Mais d’ailleurs, que regarde-t-on en premier chez l’autre ?

Quand on sait que les mains sont la première chose que les femmes regardent chez un homme, on a l’air con de vouloir se sculpter des abdominaux en béton. Après tout, c’est vrai qu’il y a un certain nombre d’étapes avant de se retrouver torse nu avec madame. Même si le regard et le sourire forment le reste du podium et sont tout aussi importants pour grand nombre d’entre vous, les mains (et le nez paraît-il) peuvent être évocatrices de la taille du sexe de l’homme. “Toutes des salopes”. Et revenez nous parler de la beauté intérieure…

Pour moi, ce n’est pas qu’une histoire de physique. Quand on sait que 72% des femmes préfèrent les physiques dits “normaux” à ceux de dieux grecs musclés, bronzés et imberbes. Pir encore, 62% des hommes pensent que les femmes veulent des types bodybuildés. On a l’impression de ne pas du tout se comprendre mutuellement. N’avez vous jamais vu des hommes n’ayant rien de “spéciaux”, physiquement parlant, aux bras de jeunes femmes désirables ? Certains hommes à l’activité sexuelle débordante semblent être d’une banalité déconcertante, et pourtant on se demande ce qu’ils ont de si spécial… Argent, humour ou confiance en soi ? Un peu des trois certainement. Dans mon livre, je fais d’ailleurs le lien entre ces trois traits de caractère.

Dans un magazine féminin subtilisé à une amie, j’ai pu voir un article d’une journaliste sur la première chose que regarde un homme chez une femme. Selon cet article, il semblerait que ce soit les yeux. Les hommes aussi savent mentir. Où alors c’est peut-être pour vérifier que vous n’avez pas vu ses yeux baladeurs. L’article dit exactement cela : “70% des hommes déclarent être d’abord séduits par les yeux d’une femme.  Arrive sur la 2e marche du podium le sourire. Ce n’est qu’à la 3e place du classement que l’on retrouve les seins”. En même temps, l’inventeur des décolletés plongeants devait être sado-maso pour penser qu’on résisterait à la tentation toute une soirée. Puisque vous vérifiez aussi la marchandise, autant être dans la parité la plus totale. Car ce genre de chose, c’est ni repris ni échangé.

17% des femmes ont déjà admis être revenue sur leur pas afin d’admirer un bel apollon qu’elles auraient croisé dans la rue. Il faut que je pense à sortir plus souvent…

Selon les sondages, voici les portraits robots de Monsieur et Madame “Parfait” :