Pour ce premier numéro de OK Booker, on va s’intéresser à l’humour noir. Je vous présente 5 livres autour de l’humour noir a avoir absolument si vous êtes friand de ce type d’humour. Bonne lecture.

 

1. Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis

On ne peut faire un classement des meilleurs livres sur l’humour noir, sans parler de Pierre Desproges et de sa plume provocatrice. Lire du Pierre Desproges, c’est redécouvrir sa propre langue. Le maniement du mot, des formules, tout est parfait. J’ai choisi de mettre en avant “Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis” pour deux raisons. Tout d’abord, c’est le premier livre de Pierre Desproges que j’ai eu dans mes mains. C’est celui-ci qui m’a donné envie de dévorer le reste de son œuvre, de ses recueils du “Tribunal des flagrants délire” jusqu’à son seul (et unique) roman fictionnel “Des femmes qui tombent”.

 

2. Des coccinelles dans des noyaux de cerise

Ce livre est une belle découverte. Paru en 2017, aux éditions Buchet Chastel, cette fiction de Nan Aurousseau nous emmène à la découverte de son personnage François, un meurtrier dont il nous dresse le portrait. C’est ultra rythmé. Les mots employés nous rapprochent des personnages. C’est appréciable de retrouver des dialogues crus qui semblent réels. On peut y voir un certain schéma de pensée du protagoniste que l’on suit. Je vous dévoile pas l’intrigue, mais allez y jeter un coup d’œil, ça vaut le détour.

 

3. La conjuration des imbéciles

Quand je vous dis que Pierre Desproges a été une véritable porte d’entrée pour moi, vous allez comprendre. Trois avant avant de découvrir le maître de l’humour noir francophone, un ami m’a prêté La Conjuration des imbéciles, de John K. Toole. Je me souviens (avec un peu de honte) n’avoir pas accroché au livre. Trois ans et les livres de Pierre Desproges sont passés, et j’étais devenu friand de ce type de bouquins. En relisant La Conjuration, j’ai tout simplement adoré. C’est un livre authentique, où on est immergé dans la Nouvelle-Orléans durant l’année 1963. Ignatius J. Reilly, le personnage principal, a étudié la littérature médiévale. Il est remarquablement érudit et d’une intelligence qui confine au génie paranoïaque. Il vit en vrai pacha chez sa mère arthritique et alcoolique. Les péripéties de cet hypocondriaque, sans cesse tourmenté par son anneau pylorique, vous feront tantôt sourire, ou tantôt frissonner. J’ai adoré ce livre. Je vous prépare d’ailleurs une vidéo à ce sujet. Ce sera le premier épisode de ma chronique littéraire OK Booker, qui sortira très bientôt sur ma chaîne YouTube.

 

4. Happy hour à Mossoul

Jérémy Ferrari, qu’on ne présente plus, a réalisé un livre très drôle, très bien écrit, avec des illustrations de qualité que l’on doit à Patrick Borkowski. Ce livre est à l’image de son auteur et de son spectacle “Vend deux pièces à Beyrouth” dont il est issu: insolent, très bien documenté et hilarant. De plus, on y apprend quelques faits historiques intéressants, de manière ludique et vulgarisée.

 

5. Le vilain petit connard

Pour terminer cet article, je voulais vous parler du livre que j’ai sorti l’an passé: le vilain petit connard. Dans cet ouvrage divisé en 17 thèmes, vous y retrouvez un florilège de mes meilleures chroniques, ainsi qu’un nombre incalculable de citations brèves. Véganisme, nazisme, féminisme et plein d’autres trucs en -isme fourmillent les pages de ce recueil anthologique. Vous découvrirez également une nouvelle exclusive, “Jesus is back”, où on découvre des pérégrinations christiques entre la mythique scène de La Cène jusqu’à son réveil dans une grange, trois jours plus tard.

 

Si vous avez d’autres suggestions de livres sur le thème de l’humour noir à partager, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.